couverture du livre : Fontainebleau, Mille ans d'histoire de France


Genre : Histoire de...
Parution : 11 avril 2013
PRIX public TTC : 22,90 €
Nombre de pages : 448 pages
ISBN : 9791021000995
Droits à l'étranger : Disponible

«Fontainebleau Mille ans d'histoire de France de Thierry Sarmant et Jean-François Hebert»

Thierry SARMANT, Jean-François HEBERT

Dans Les Affiches de Normandie - 24/07/2013


C'est à Jean-François Hébert et Thierry Sarmand de retracer, dans Fontainebleau. Mille ans d'histoire de France, une épopée sans égal. Événementielle et artistique

Au cœur d'une immense forêt, espace de rêve pour les chasses royales, c'est par une charte de 1137, la première année du règne de Louis VII, que Fontainebleau entre dans l'histoire. Le château existe très certainement depuis un siècle au moins. Dès lors, il sera l'un des séjours privilégiés du roi, et chaque règne, ou peu s'en faut, y a laissé son empreinte. Napoléon y voyait « la vraie demeure des rois, la maison des siècles ». Il ne doit rien à Paris, et aller là-bas est longtemps resté un « voyage ».

Son histoire est une chronique de fêtes et de festins, de bals, de chasse, de musique et de théâtre. On y voit se succéder négociations, disgrâces, disputes et réconciliations. C'est ici que François Ier accueille Charles Quint, que Louis XIII est baptisé, que Louis XIV révoque l'édit de Nantes, Louis XV épouse Marie Leszczynska. Napoléon Ier tente d'y rétablir une vie de cour, en compagnie de Joséphine, puis de Marie-Louise. C'est là que, le 6 avril 1814, l’empereur signe son abdication avant l'adieu à la Garde.

On devra à Louis-Philippe la salle des Colonnes et la galerie des Assiettes, à Napoléon lll un nouveau théâtre et à Eugénie le Musée chinois. A Fontainebleau, constate un guide de 1850, « chaque mur a son secret, chaque salle a son drame politique, sa chronique d'amour, de plaisir et de fêtes ». Anecdotes, sans doute Mais tellement évocatrices de la comédie du pouvoir, et si bien racontées ...

Pierre Aubé



Twetter Partager