couverture du livre : Agrippine - Sexe, crimes et pouvoir dans la Rome Impériale


Genre : Biographie
Parution : 14 mai 2015
PRIX public TTC : 20,90 €
Nombre de pages : 304
ISBN : 9791021004917
Droits à l'étranger : Disponible

«Impératrice»

Virginie GIROD

Paris Normandie, 04/06/2015


La littérature en a fait une héroïne tragique, un personnage de roman. Le cinéma une femme sensuelle, voire dépravée, manipulatrice et perverse parce que coupable, entre autres torts, d'avoir donné la vie à Néron. Auteure l'an passé, chez le même éditeur, des Femmes et le sexe dans la Rome antique, Virginie Girod brosse d'Agrippine la Jeune un portrait beaucoup plus nuancé qui, sans occulter les zones noires de ce destin hors du commun, met en exergue l'intelligence, la détermination et le sens politique de cette femme élevée dès son plusjeune âge dans les plus hautes sphères de l'Empire.

Descendante directe d'Auguste, petite-fille adoptive de Tibère, soeur de Caligula, épouse de Claude qu'elle fera empoisonner et mère de Néron qui la fera assassiner le 23 mars 59, Agrippine la Jeune avait, souligne l'historienne, « une conscience aiguë de sa noblesse et de sa légitimité ». Fille de Germanicus, général respecté par ses troupes, elle avait tracé sa propre route qu'elle s'efforça de suivre en utilisant la ruse, la séduction et le meurtre.

« Elle a délibérément rougi ses mains du sang de ceux qui auraient pu constituer un obstacle entre elle et la fonction d'impératrice mère », note l'auteure dans la conclusion de cette biographie passionnante.



Twetter Partager