couverture du livre : Rollon


Genre : Biographie
Parution : 18 février 2016
PRIX public TTC : 19,90€
Nombre de pages : 224
ISBN : 9791021017467
Droits à l'étranger : Disponible

«LIRE - avril 2016»

Pierre BOUET

La chanson de Rollon


Si nous sommes sommés d'associer à la Normandie un duc, nous n'avons pas d'hésitation. Nous songeons, spontanément, à Guillaume, dit le conquérant. Or, avec ce Guillaume-la, qui, comme chacun sait, se rend maître de l'Angleterre au milieu du XIe siècle, nous en sommes déjà au septième duc, et la Normandie tient son existence, et son nom, depuis près d'un siècle et demi. Il y eut donc un premier duc: Rollon.

Un récit de fondation le montre faisant allégeance au Carolingien Charles le Simple. Un traité est signé, celui de Saint-Clerc-sur-Epte, dans les environs de Rouen, qui consigne l'hommage rendu au Carolingien, suggère la conversion au christianisme du belliqueux Viking, le fait comte de Rouen, puis duc de Normandie, c'est-à-dire duc de cette région de Neustrie qui prend le nom de ceux qui l'ont conquise, ces gens venus du nord, les fameux et si redoutés Vikings. Tel est le récit que l'histoire, ou plutôt qu'un document, L'Histoire des Normands, rédigé un siècle après les événements relatés par un certain Dudon, nous offre.

Pour tous les historiens de la Normandie ce document est une pièce précieuse. Mais elle est aussi un objet de controverse historiographique. Car, quel crédit peut-on accorder à cette chronique des règnes des trois premiers ducs de Normandie, dont l'intention est si manifestement apologétique? Pierre Bouet est de ceux qui choisissent de ne pas l'écarter pour ce motif. Après nous avoir plaisamment installés dans le contexte des invasions vikings, après nous avoir éclairés sur les raisons des transhumances de ces rudes Danois, Norvégiens et autres Suédois, l'auteur éxamine de près le fameux texte de Dudon qui clôt la séquence des invasions et relate celle de la sédentarisation apaisée.



Twetter Partager